Les cancers héréditaires

Même si la plupart des mutations sont spontanées, certaines mutations sont héréditaires.  Cela signifie que les mutations sont transmises des parents aux enfants lors de leur conception. Les cancers développés à cause de la présence d’une mutation génétique héréditaire sont appelés « cancers héréditaires ». Le risque de développer un cancer chez ces personnes est dès lors plus élevé que dans la population générale. Par contre, les cancers héréditaires ne sont pas très fréquents dans l’ensemble de la population, par exemple, ils représentent environ 5 à 10% de tous les cancers du sein.

Les principaux éléments indiquant que les cancers dans votre famille pourraient être de cause héréditaire sont :

  • Les cancers sont nombreux au sein de votre famille
  • Les cancers sont présents sur plusieurs générations
  • Les cancers se développent à un plus jeune âge dans votre famille que dans l’ensemble de la population

Toutefois, on poura dire d’un cancer qu’il est « héréditaire » seulement lorsqu’il y a présence d’une mutation génétique qui se transmet de manière héréditaire de génération en génération dans une famille. Pour le savoir, il faut passer des tests génétiques spécifiques et obtenir un résultat de porteur de mutation connue.

La plupart des cancers ne sont pas héréditaires. Ils se développent pour d’autres raisons comme le vieillissement. On parle alors de cancers sporadiques.


Le saviez-vous ? Depuis 2013, l’actrice américaine Angelina Jolie a fait quelques déclarations publiques pour parler de la mutation génétique présente dans sa famille, et dont elle a aussi hérité. On peut donc dire que dans la famille d’Angelina Jolie, une mutation génétique explique, du moins en partie, les nombreux cas de cancers.


Les cancers familiaux

Dans certaines familles, il demeure parfois impossible de prouver à partir des tests génétiques existants que les cancers sont causés par une mutation génétique héréditaire. Même si l’histoire familiale de cancers est lourde, ces cancers ne sont pas associés à une mutation génétique connue. On les appelle des « cancers familiaux », puisque les membres de ces familles ont probablement des facteurs de risque en commun. En effet, on peut penser que ces personnes partagent ou ont partagé un mode de vie semblable, un environnement semblable ou des éléments du bagage génétique autres que les mutations génétiques héréditaires. Dans les années à venir, les connaissances scientifiques permettront peut-être de fournir à ces familles plus d’explications au sujet des nombreux cancers les affectant.

Avoir plusieurs cas de cancer dans sa famille augmente de façon plus ou moins importante le risque d’en être atteint soi-même au cours de la vie. Le risque dépend d’une multitude de facteurs.


Le saviez-vous ? : Une même mutation génétique héréditaire peut faire augmenter le risque de divers types de cancer. C’est le cas des familles porteuses d’une mutation BRCA, aussi appelée syndrôme du cancer du sein et de l’ovaire héréditaire. Dans ces familles, les individus ont un plus grand risque d’être atteints non seulement du cancer du sein et du cancer de l’ovaire, mais aussi des cancers de la prostate, du pancréas, des mélanomes, etc. Les sections Types de cancer et Gènes associés vous en apprendront plus à ce sujet.

Les sections types de cancers et Gènes associés vous en apprendront plus à ce sujet.


Les cancers héréditaires sont-ils fréquents ?

Screen Shot 2016-07-18 at 16.06.06

Screen Shot 2016-07-18 at 16.06.18