Cancer Colorectal héréditaire

Environ 1 femme sur 16 et 1 homme sur 14 développera un cancer colorectal (côlon et/ou rectum) au cours de sa vie. Avoir des antécédents familiaux de cancer colorectal augmente le risque d’être soi-même atteint un jour. Bien qu’il existe plusieurs syndromes génétiques connus, la plupart des gens atteints d’un cancer colorectal ne semblent pas avoir de mutations génétiques ou de syndrome connu.

Screen Shot 2016-08-05 at 17.02.11


Le cancer colorectal se développe dans les cellules glandulaires qui recouvrent l’intérieur du côlon ou du rectum (le côlon et le rectum sont des parties du gros intestin).

Screen Shot 2016-08-05 at 16.34.56


Les mutations génétiques des gènes BRCA1 et BRCA2 sont associées au risque d’être atteint d’un cancer colorectal. Ce risque est encore imprécis. Les familles qui sont atteintes du syndrome de cancer du sein et de l’ovaire sont aussi plus à risque d’avoir des cancers du côlon et du rectum. D’autres prédispositions génétiques peuvent aussi augmenter le risque.